NORMANDY SAILING WEEK : UNE METEO CAPRICIEUSE !

Malgré une météo lourde et orageuse avec de faibles brises de vent pour alimenter nos régatiers du jour, les DIAM 24OD ont pu effectuer le raid de l’Estuaire du début à la fin tandis que les Croiseurs IRC et J/80 ont réussi, non sans mal, à entamer quelques manches.

Du côté des multicoques, le raid côtier du jour a bien été gagné par le team SODEBO qui coupe la ligne d'arrivée en tête au Havre ; le dernier Communiqué de Presse est à corriger (Groupama était bien en tête à l'avant dernière marque, une erreur a été fait). 

Chez les monocoques J/80, Vitel Sailing Team décroche la première manche tandis que chez les IRC, Pintia (IRC 1/2), Foggy Dew (IRC 3) et Bonobo (IRC 4) sortent vainqueur de ces quelques manches de mise en bouche dans leur catégorie réceptive. Un premier échauffement pour les plus grosses unités qui attaquent le gros de la compétition ce soir à 20h en prenant le départ de la régate de nuit…

Cette deuxième journée de course avait pourtant bien commencé pour les équipages à bord des 16 DIAM 24OD de cette édition 2015 de la Normandy Sailing Week. De nouveau après un rappel général, les multicoques du Tour de France se sont élancés cap vers Antifer. Dès le début les choix tactiques s’imposaient ! Les deux options étaient d’aller chercher de l’air en longeant les falaises normandes comme ce fut le cas pour Maître Coq, Beijaflore Sailing et Groupama Sailing et ainsi prendre la tête de la course d’entrée de jeu ou alors de naviguer au large, laissant les copains devant en espérant éviter la pétole prévisible une fois le cap d’Antifer passé. Et ça n’a pas manqué ! Une fois Antifer laissé derrière, les voiliers à proximité de la côte se sont vus complètement stoppés au point de mouiller pour ne pas reculer avec le courant. Dans le même temps, les marins ayant opté pour le large ont repris la tête de la course en évitant ce trou d’air. Après ce revirement de situation, c’est finalement Votre Plus Long Périple suivi d’Armor Lux-Comptoir de la Mer et Sodebo qui virent la marque au large d’Etretat en tête, salués par le passage de deux rafales de l’armée française, avant d’entamer une longue et lente descente vers Deauville via Metzinger.

Dans le même temps, l’entrée en compétition des J/80 et des Croiseurs IRC ce sera faite attendre par manque de vent sur zone… Mais c’est finalement aux alentours des 15 h 30/16 h que les comités de courses ont estimé les conditions suffisantes pour lancer l’épreuve. Les unités IRC se sont échauffées l’espace de 2 manches et ce sont les équipages à bord de Pintia (IRC 1/2), Foggy Dew (IRC 3) et Bonobo (IRC 4) qui auront su profiter de ce peu de temps d’épreuve pour montrer de quoi ils sont capable tout en prenant une légère option avant d’entrer dans le vif du sujet lors de la régate de nuit avec une départ programmé à 20 h. En zone Bravo, ce n’était guère mieux pour les J/80 qui n’ont pu se contenter que de deux manches également pour enfin entamer cette édition 2015. C’est du coup l’équipage skippé par Capucine Vitel à bord de Vitel Sailing Team qui remporte la première manche mais c'est Paprec qui sort premier au classement général dans cette série.

En série DIAM 24OD, après un final indécis Sodebo (1er) suivi de Vannes Agglo-Golfe du Morbihan (2ème) et Beijaflore Sailing (3ème) forment le podium de cette épreuve Coefficient 3. Pour finir cette rude journée les équipages se retrouvent à un buffet tant mérité au SNPH…