DU SUSPENSE JUSQU’AU BOUT

Clap de fin sur la Normandy Sailing Week 2015 ! Sous un vent Nord-Ouest de 8/10 nœuds, Groupama s’impose sur le fil, à la dernière manche, en DIAM 24OD au détriment de Vannes Agglo-Golfe du Morbihan ! En ce qui concerne la plus grosse flotte, c’est l’équipage de l’Ecole Navale CG 29 qui termine large en tête des J/80 avec un total de 23 points contre 36 pour le 2ème Courrier Junior qui s’est bien battu. En FC 7.5 c’est le représentant du SRH, Alexandre Boite et son équipage, qui finit en tête. Chez les grosses unités IRC, Pintia et Foggy Dew s’octroient logiquement la première position dans leur catégorie respective. En catégorie 4,  c’est Pinguin Playboy qui termine au premier rang.

C’était bien la dernière ligne droite sur cette Normandy Sailing Week 2015 ! Les nombreux rappels généraux témoignent de l’ambiance plutôt tendue qui régnait sur les lignes de départ des différentes zones… ce qui démontre l’envie de bien terminer l’épreuve des uns des autres !

Et quand il s’agit de bien terminer, Groupama sait répondre présent ! Deux fois premier, un fois sixième, une fois deuxième, et voilà l’affaire pliée après 4 manches courues… L’équipage mené par Pierre Pennec s’est surpassé pour aller, contre toutes attentes, déloger Vannes Agglo-Golfe du Morbihan que tout le monde voyait, encore hier soir, remporter cette édition. Ces derniers, qui justement, faisaient preuve d’une régularité déconcertante jusque-là, auront eu du mal à gérer la pression pour conserver l’avance accumulée et signent une dernière journée qui ne reflète pas l’ensemble de leur belle et encourageante prestation (4ème, 7ème, 14ème, 7ème). Pour la troisième marche du podium, tout s’est joué sur la dernière manche entre Combiwest et Beijaflore Sailing… Mais c’est bien l’équipage de Fred Guilmin qui s’impose dans ce duel, un point devant celui de Nicolas Berenger !

Pierre Pennec (Groupama) « C’était vraiment une très belle journée pour le team Groupama ! Ce matin nous avions 15 points de retard sur le premier donc ce n’était pas facile à rattraper en 4 manches… A l’avant dernière nous étions à égalité de point avec les jeunes de Vannes Agglo qui ont très bien navigué cette semaine, et finalement on a réussi juste à la fin. »

En signant une victoire sur la dernière manche du jour, l’Ecole Navale CG 29 valide de la plus belle des manières sa première place au classement général J/80. En revanche, c’est le skipper Eric Brezellec et son équipage qui peuvent se mordre les doigts… car malgré de très bonnes performances à bord de Courrier Junior (4 fois premier sur 7 manches retenues) la déroute de la 2ème manche (21ème) les condamne à la seconde place... Avec seulement 3 points qui séparent le 3ème du 6ème, ça aura été chaud jusqu'à la dernière minute, mais après réclamation auprès du jury, les vendéens du Team Vendée et Paprec partagent la dernière marche du podium.

Frederic Hauville (Ecole Navale) « Tout s’est bien passé, on a fait une bonne journée avec les meilleures conditions de vent qu’on ait eu depuis 3 jours avec 3 belles manches et du vent stable. On fait 4ème, 2ème et 1er ce qui fait qu’on passe devant Paprec au général. »

En alternant des places de premier et deuxième sur l’ensemble des 5 manches courus, c’est logiquement que le local du SRH, Alexandre Boite et son équipage termine en pole position devant les voisins du SNPH2, représentés par Céline Chevet, qui signent une belle performance également en ne sortant jamais du podium. 

Concernant les croiseurs IRC, Pintia s’octroie la première position 5 fois sur 7 manches retenues, ce qui le place logiquement tout en haut du classement général de la catégorie 1/2. Il n’y a rien à redire non plus concernant Foggy Dew qui aura été indéboulonnable de son siège de leader en catégorie 3. Pinguin Playboy, quant à lui, sort premier de la catégorie 4 sur le fil en surpassant Bonobo qu’au bout de la 6ème et dernière manche.

Pour clôturer en beauté cette Normandy Sailing Week 2015, l'ensemble des participants ont été invités à la remise des prix qui s'est tenue à 17 H sur la terrasse de la SRH.